Vous êtes ici : Accueil > Vie du lycée > Sorties * Voyages > Les Vikings envahissent l’Italie !

Documents joints

Par : Italie
Publié : 6 juin 2014
Format PDF Enregistrer au format PDF

Les Vikings envahissent l’Italie !

0 vote

I trasporti romani

Dans le car en direction de Rome, les chansons "paillardes" sont au rendez vous ! Les blagues et les énigmes fusent ! Le voyage a été court pour certains qui ont dormi tout le long mais d’autres un peu insomniaques suite à l’excitation n’ont pas dormi du voyage, les pauvres !! Les pauses sont attendues avec impatience et longuement savourées ! A la fin du voyage le chauffeur « a les cornes, il va se fâcher rouge !!! ». Ensuite il y a le métro où les chansons sont toujours au rendez vous !!! A Rome il n’y a que deux lignes de métro, trop peu pour une aussi grande ville. L’une date des années 50 et est taguée en long en large et en travers. La seconde elle, est beaucoup plus récente, et on peut regarder des vidéo-gags sur des écrans.

SLU
Destroy metro à la romaine !

La nourriture en Italie

Lorsque nous sommes arrivés à Rome dans un état physique indescriptible, nous nous sommes arrêtés pour petit déjeuner dans un station service. A notre grande surprise, pas de chocolat chaud ! Mais du café très serré à l’italienne.
Le midi à Rome, nous avons mangé notre première pizza italienne dans un restaurant près du Colisée. Malheureusement cette dernière n’était pas terrible.. Mais heureusement les repas à l’hôtel étaient délicieux. Selon l’usage, nous avions des pâtes en entrée avec évidemment du parmesan dont certains abusaient. Nous avons pu manger des pâtes à la crème et au fromage, à la bolognaise..etc. En tant que français, manger des pâtes en entrée nous a paru intrigant mais on s’y est très vite habitué car elles étaient vraiment délicieuses. Puis, en dessert, il y avait de la panacotta, du tiramisù et des fruits frais.
Le midi nous mangions les piques-niques préparés par l’hôtel, ils étaient composés de deux sandwiches au jambon et à la rosette, d’une bouteille d’eau et d’un fruit. Pendant notre temps libre dans Rome, nous pouvions nous acheter des glaces italiennes pour notre petit plaisir, il y a toutes sortes de saveur : melon, pannacotta, tiramisù, kinder, stracciatella, nutella, toblerone...

Nous avons découvert de nouvelles saveurs très différentes des nôtres et nous en gardons un très bon souvenir.

- 

Ambiance générale du voyage :

Le voyage s’est effectué en car, dans lequel a régné une très bonne ambiance : chansons "paillardes" et comptines, blagues, devinettes, prise de photos de groupes… Il y avait une bonne entente générale entre les premières et les terminales, les élèves et les profs, sachant que nous étions très autonomes et que nous avions une grande liberté.
Pendant le voyage mais aussi les visites, les fous rires fusaient pour des causes variées : un mannequin en herbe qui se prenait en photo seule devant tous les monuments, des petits roumains collants, cherchant à nous vendre leurs contre façons ou encore les courses dans les couloirs du métro et les "loupages" de métro par certains élèves (accompagnés d’un prof bien évidemment).
Les adultes présents durant le voyage nous ont fait beaucoup rire : M.Mouton, avec son crâne chauve, son bob et sa crème solaire pour éviter les coups de soleil, Antoine, notre guide, avec ses expressions insensées, ses tee-shirts étranges, mais aussi Alain, notre chauffeur, qui à 4h du matin, nous a fait un discours sur ses mariages successifs, son métier de chauffeur, mais qui nous a aussi appris qu’il avait « les cornes » et qu’il allait "se fâcher rouge".
Les visites de Rome certes très intéressantes, mais pour certaines VRAIMENT très longues et ennuyeuses, ont parfois déclenché le "ras-le-bol" des élèves, ainsi que des tensions entre certains groupes.
Mais heureusement, les réunions de groupes à l’hôtel réconciliaient tout le monde : réunions dans les chambres après le dîner, toujours une chambre différente, où nous imitions les professeurs, certains élèves, mais bien entendu, à 22h, nous dormions comme des bébés… !
Claire & Tess
Photo de groupe

L’hôtel

Après 24 heures de bus et une journée de visites, nous sommes enfin arrivés à l’hôtel avec une seule envie : prendre une douche et dormir.
Malheureusement nos projets ont été retardés. Pour les garçons, aucun souci : ils ont pu découvrir leurs chambres rapidement ; mais pour les filles, ce fut une autre histoire... Nous avons quand même perdu 30 minutes ( et je n’exagère pas) à trouver comment répartir les chambres ! Cela a même failli se terminer en tirage au sort, mais heureusement tout le monde a réussi à se mettre d’accord. L'entrée de l'hôtel
L’hôtel en soi était plutôt beau avec des statues de style antique, la salle à manger était grande même si notre groupe n’en occupait qu’un espace. La nourriture était délicieuse ( bien qu’au début, nous étions un peu troublés de manger des pâtes en entrée).
Nous avons été agréablement surpris quand nous avons appris que l’hôtel était un 4 étoiles mais nous nous somme vite aperçus que la notation était assez différente de chez nous... Par exemple, les chambres de 4 étaient en réalité des chambres de deux avec deux lits rajoutés, les chambres n’étaient donc pas très grandes, en revanche, elles étaient confortables.
Avant chaque début de journée, nous devions prendre un panier repas pour le midi, pas très consistant ni très bon d’ailleurs ...
L’un des avantages de cet hôtel était sa position : en effet, nous devions être à une heure du centre de Rome.

Roma una città storica !

Pour nous, Rome a été un voyage plein d’histoire et de souvenirs, voici nos quelques visites....

Pour commencer nous visitons le Colisée, un monument historique très bien conservé. Il est constitué de plusieurs demi-colonnes doriques pour le premier palier, ioniques pour le deuxième et enfin corinthiennes. Cette visite après 24 heures de bus est très fatigante !! Nous poursuivons avec une petite escale à l’Arc de Titus et à l’Arc de Constantin. Malheureusement cette journée n’est pas encore finie ; on enchaîne avec une longue randonnée pédestre pour voir une grande partie de la Rome antique qui s’appelle le Forum Romain. Ce Forum avait plusieurs fonctions servant pour le peuple romain : la fonction juridique, la fonction religieuse et la fonction commerciale. Pour l’une de nos camarades, Cassandre, qui se déplace en fauteuil roulant, cette épopée est un réel souvenir, parce qu’il faut savoir que les dalles du Forum sont extrêmement irrégulières, tantôt grandes, tantôt petites !

Puis, nous visitons de jour en jour, Le Quartier du Champs de Mars, la Place Farnese, Campo dei Fiori, le Panthéon, la Place Navone, la Place d’Espagne, place du Capitole et ses Musées, les églises St-Ignace et Saint-Louis-des-Francais.

Arrive le dernier jour et les professeurs ont gardé le meilleur pour la fin : Le Vatican, un état à part entière dans Rome. Cette visite est très intéressante du point de vue historique et artistique. Dès le matin nous visitons la magnifique Chapelle Sixtine et les incroyables Musées du Vatican.
C’est l’après-midi qu’on devient ébloui par la Place-Saint-Pierre qui devance la Basilique du même nom. On aperçoit les colonnades qui sont disposées sur deux rangées. On entre dans la Basilique, c’est gigantesque ! Pour avoir un ordre de grandeur on peut se dire que la Cathédrale de Rouen y entre SANS toucher les murs !!! Cette superbe journée s’achève par une photo de groupe sur les marches situées devant la Basilique et un temps libre à la Fontaine de Trevi. Hop, on reprend la route vers 21h30, direction la France !

Cassandre, Simon, Mathilde ; 1L2

Les urgences en Italie

Pendant notre séjour, les professeurs ont eu l’occasion de découvrir le système hospitalier italien, puisqu’à trois reprises ils ont dû accompagner des élèves aux urgences : rien de grave mais quelques chutes suivies d’épaules douloureuses.
En Italie, lorsque l’on entre aux urgences, en s’inscrivant à l’accueil, on nous donne un code couleur.La couleur attribuée renseigne sur votre situation d’urgence et détermine votre temps d’attente avant prise en charge. En effet vous n’êtes pas pris en charge en fonction de votre heure d’arrivée mais en fonction de votre couleur.

Le code blanc est attribué aux situations les moins urgentes. Le rouge aux situations nécessitant une prise en charge immédiate.